Skip Navigation

Select Region/Language


Top

 

BMO Groupe financier acquerra KGS-Alpha Capital Markets, agence de New York

  • Courtier en titres à revenu fixe spécialisé dans les titres adossés à des créances hypothécaires et à des créances mobilières aux États-Unis
  • L'acquisition complète la stratégie de BMO Marchés des capitaux aux États-Unis
  • L'acquisition ajoute une équipe chevronnée, élargit l'empreinte clientèle de BMO aux États-Unis et fait de BMO un important courtier en titres adossés à des créances hypothécaires garanties par des agences aux États-Unis.

NEW YORK et MONTRÉAL, le 1er mai 2018 /CNW/ - BMO Groupe financier (NYSE, TSX: BMO) a annoncé aujourd'hui qu'il a conclu un accord définitif en vue d'acquérir KGS-Alpha Capital Markets (KGS), un courtier en titres à revenu fixe basé à New York spécialisé dans la négociation de titres américains adossés à des créances hypothécaires et à des créances mobilières auprès des investisseurs institutionnels. La transaction est assujettie à la réception des approbations réglementaires requises et à d'autres conditions habituelles et devrait être conclue au quatrième trimestre de l'exercice de BMO. Les conditions n'ont pas été révélés.

Fondée en 2010, KGS s'est forgé une réputation en fournissant à ses clients institutionnels des solutions de structuration innovantes basées sur le marché et un service à la clientèle de première classe. La société est un chef de file du marché dans la structuration, la négociation et la distribution de titres américains adossés à des créances hypothécaires et à des créances mobilières. KGS propose des structures uniques axées sur des idées et sur le marché pour aider ses clients à gérer leurs portefeuilles.

KGS compte 135 employés, dont 84 professionnels de la vente et de la négociation, concentrés à New York et disséminés dans d'autres bureaux aux États-Unis.

L'acquisition complète les activités de négociation de titres adossés à des créances hypothécaires existantes de BMO Marchés des capitaux et fait immédiatement de BMO un courtier de premier plan en produits titrisés, en mettant l'accent sur les créances hypothécaires résidentielles et commerciales garanties par les agences.

« BMO a construit une solide plateforme de négociation aux États-Unis », a déclaré Pat Cronin, chef de la direction, BMO Marchés des capitaux. « L'acquisition de KGS est très complémentaire de notre stratégie, tire parti de nos capacités existantes et nous permet de mieux servir nos clients. La taille et la portée du marché des créances hypothécaires représentent une formidable occasion de continuer à diversifier notre plateforme et de générer des revenus grâce à de nouvelles initiatives clés. »

« KGS s'est forgé une solide réputation auprès des investisseurs institutionnels en offrant une proposition de valeur différenciée grâce à des solutions de gestion des risques axées sur le marché », a poursuivi Kelsey Gunderson, directeur général et chef, Produits de négociation mondiaux de BMO Marchés des capitaux. « En faisant cette acquisition, nous élargissons notre réseau de distribution et notre offre grâce à des capacités de production exclusives. »

À la conclusion de l'accord, KGS-Alpha sera rebaptisée BMO Marchés des capitaux. L'équipe de direction de KGS, ainsi que ses professionnels de la vente et de la négociation, fera partie du groupe des produits de négociation de BMO Marchés des capitaux que dirige M. Gunderson. Les professionnels du soutien relèveront de leurs secteurs respectifs au sein de BMO.

« Nous sommes très heureux de nous joindre à BMO Marchés des capitaux », a déclaré Levent Kahraman, chef de la direction et cofondateur de KGS. « La solide notoriété de la marque BMO, son bilan et sa culture de partenariat nous permettront de développer nos activités et d'améliorer notre capacité à servir nos clients. »

Le marché des titres adossés à des créances hypothécaires représente le deuxième plus grand marché américain de titres à revenu fixe (derrière les bons du Trésor américain) avec plus de 9,3 billions de dollars d'encours de dette au troisième trimestre de 2017 et plus de 200 milliards de dollars échangés quotidiennement. Le portefeuille de négociation de KGS est composé à environ 96 pour cent de titres adossés à des créances hypothécaires garanties par des agences (Fannie Mae, Ginnie Mae et Freddie Mac).

Dans le cadre de la transaction, BMO Marchés des capitaux a agi à titre de conseiller financier et Sullivan & Cromwell LLP et Osler, Hoskin & Harcourt LLP ont agi à titre de conseillers juridiques de BMO. Credit Suisse Securities (USA) LLC a agi à titre de conseiller financier et Simpson Thacher & Bartlett LLP a agi à titre de conseiller juridique de KGS.

À propos de BMO Marchés des capitaux

BMO Marchés des capitaux est un important fournisseur nord-américain de services financiers qui offre une vaste gamme de produits et de services de banque d'affaires aux grandes entreprises, aux institutions et aux administrations publiques, notamment la prise ferme de titres de participation et de créances, le financement d'entreprises et de projets, des services de conseils en fusions et acquisitions, la titrisation, la gestion de trésorerie, la gestion des risques de marché, la recherche sur instruments d'emprunt, ainsi que la vente et la négociation de titres institutionnels. BMO Marchés des capitaux compte environ 2 500 employés à l'œuvre dans 30 bureaux répartis dans le monde entier, dont 16 en Amérique du Nord.

BMO Marchés des capitaux fait partie de BMO Groupe financier (NYSE, TSX:BMO), un des plus importants fournisseurs nord-américains de services financiers diversifiés, dont l'actif totalisait 728 milliards de dollars au 31 janvier 2018.

Certaines déclarations dans le présent communiqué sont des déclarations prospectives aux termes de la loi américaine intitulée United States Private Securities Litigation Reform Act of 1995 (et sont énoncées sous réserve des règles d'exonération de cette loi) et des lois canadiennes sur les valeurs mobilières applicables. Ces déclarations comprennent notamment des déclarations concernant la conclusion prévue de la transaction proposée, les projets de l'entreprise acquise et les répercussions de la transaction proposée. Elles s'expriment généralement au moyen de verbes tels que « croire », « prévoir », « estimer », « planifier », « devoir », « pouvoir », « être susceptible de » et d'autres mots de nature semblable.

En raison de leur nature, les déclarations prospectives sont fondées sur diverses hypothèses et comportent des risques et des incertitudes. Nous conseillons aux lecteurs du présent communiqué de ne pas se fier indûment à ces déclarations prospectives, étant donné que les hypothèses qui sous-tendent ces déclarations peuvent se révéler inexactes et que les résultats réels, les conditions, les actions ou les événements futurs pourraient différer sensiblement des cibles, attentes, estimations ou intentions exprimées dans ces déclarations prospectives, en raison d'un certain nombre de facteurs. Ces facteurs comprennent notamment : la possibilité que la transaction proposée ne soit pas conclue au moment prévu ou ne soit pas conclue du tout parce que des approbations requises de nature réglementaire ou autre n'ont pas été reçues ou que d'autres conditions de la conclusion n'ont pas été respectées dans les délais prévus ou n'ont pas été respectées du tout; la possibilité que les modalités de la transaction proposée doivent être modifiées afin de respecter ces approbations ou ces conditions; la possibilité que les avantages prévus de la transaction proposée ne se réalisent pas dans les délais prévus ou ne se réalisent pas du tout en raison de changements dans la conjoncture générale de l'économie et du marché, des taux d'intérêt et de change, de la politique monétaire, des lois et règlements (y compris les modifications des exigences en matière de capital) et leur application et du degré de concurrence sur le territoire géographique et dans les secteurs économiques dans lesquels KGS-Alpha évolue; la capacité d'intégrer rapidement et efficacement les activités de KGS-Alpha; le risque de réputation et la réaction des clients et des employés de KGS-Alpha à la transaction; le détournement de temps de gestion vers des problèmes concernant la transaction; et d'autres facteurs traités à la page 31 du rapport annuel 2017 de BMO. Nous avertissons que la liste ci-dessus n'est pas exhaustive de tous les facteurs possibles. Ces facteurs doivent être pris en compte en plus des autres incertitudes et événements potentiels et de l'incertitude inhérente aux déclarations prospectives.

BMO ne s'engage pas à mettre à jour les déclarations prospectives, verbales ou écrites, qui peuvent être faites, à l'occasion, par l'organisation ou en son nom, sauf si la loi l'exige.

SOURCE BMO Groupe Financier


 

Connect with us

Let us contact you

A representative will contact you at your convenience.